The Anonymous

Depuis les années cinquantes, beacoup plus d'importance a été donnée à l'image publique d'un artiste. Les groups 'pré-cuisinés' sont au'jourd'hui à l'ordre du jour, et les vrais musiques avec une preparation musical sont ignorés pour que les maisons discographiques puissent organiser sa petite famille de filles et garçons beaux qui ne savent que nous montrer leurs stomacs, realiser des gestes absurdes, et chanter (bien que, souvent, il soit demontré qu'ils ne savent pas chanter non plus!).

Cette technique, utilisée par les maisons discographiques depuis il y a beaucoup de temps pour appeler l'attention de millions d'hormones toujours sans développer, maintenant est usée inclus dans les maisons 'independents'. Mais s'il vous plaît, je ne veut pas que vous comprenniez mes plaints comme une critique à une manque de culture , je crois simplement que la commercialization de la musique est maintenant trop forte. L'image se trouve dans presque tout ce qu'on fait; mais quand l'image est plus important que le produit, il souffre... tu me comprends n'est-ce pas?

Enfin, c'est possible que maintenant tu dises: "mais ces hommes ne peuvent pas accepter le succes d'autres artistes... ils n'ont pas ce qu'il faut pour se gagner la vie dans la musique..." eh bien... c'est possible... mais notre intention n'est pas nous faire riches ni celèbres grâce à la musique... nous sommes contentes en écrivant, et en faisant des concerts.

Alors, si nous arrivons à comprendre comment faire fonctionner cet monde virtuel d'internet, nous aurons notre propre page avec notre propre musique; et si les gens nous visitent, cela ne será ni pour notres beaux visages ni pour notres vêtements chers, ni pour notres gestes ridicules ni pour la publicité d'une maison multimillionaire. Parce que nous sommes anonymes...